• Jeunes adultes
    • Règles de base

      « On est invités chez Julien et Sophie, que vais-je prendre à lʼapéro ? »

      Être atteint de diabète nécessite de contrôler son alimentation, tout en continuant à se faire plaisir de temps en temps. Et surtout, cela signifie voir vos amis, aller au restaurant, partir en voyage, aussi souvent que vous le voulez.

      Les féculents (pâtes, pain, riz…) vont prendre une grande place dans votre régime alimentaire ainsi que les viandes plutôt maigres, le poisson et, surtout, les légumes. Afin de composer vos menus, il est préférable de connaître les teneurs en glucides des aliments. Votre médecin ou votre diététicien a déterminé pour vous une quantité de glucides par repas, il est important de la respecter (si toutefois vous ne bénéficiez pas d’un traitement dit insulinothérapie fonctionnelle pour laquelle l’apport d’insuline rapide varie en fonction des parts de glucides). Pour vous aider, reportez-vous aux valeurs nutritionnelles indiquées sur les emballages.

      Privilégiez également les aliments avec un index glycémique faible.

      Si votre budget est limité, les légumes en conserve, moins chers que les légumes frais, ont les mêmes valeurs nutritionnelles et apportent autant de fibres.

      Le grignotage dans la journée est plutôt à éviter car il favorise les pics de glycémie et la prise de poids. En cas de fringale, choisissez un en-cas léger, comme un yaourt ou une pomme. Si vous bénéficiez d’un traitement par insulinothérapie fonctionnelle, demandez à votre équipe soignante la dose d’insuline à faire, en lien avec des consommations extra-prandiales.

      Et parce quʼil faut continuer à se faire plaisir régulièrement, autorisez-vous à manger un dessert sucré de temps en temps.

      La consommation dʼalcool en dehors des repas peut favoriser l’hypoglycémie, cʼest pourquoi il est important de consommer des glucides lorsque vous buvez de l’alcool « à jeun ». De plus, si vous avez un peu trop bu, vous risquez de ne pas reconnaître les signes cliniques dʼhypoglycémie. En bref, comme pour tout le monde, lʼabus dʼalcool est dangereux pour la santé.

      Alors chez Julien et Sophie, ok pour lʼapéro, mais contrôlez la situation en ayant la bonne conduite à tenir.

      A retenir

      Privilégier les aliments riches en fibres (fruits, légumes), les féculents, contrôler régulièrement votre glycémie avant et après les repas, éviter le grignotage, limiter la consommation dʼalcool… Quelques règles simples à adopter avec, toujours, une adaptation de l’insulinothérapie à vos consommations alimentaires.

      Textes écrits sous la supervision de Caroline Fouquet-Martineau, Cadre diététicien, Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse.

      Date de mise à jour : 
      20/02/2014
  • Outil d’accompagnement

    Comment bien manger ?

    Vous avez envie de mieux manger et cherchez des idées de recettes équilibrées pour vous et votre famille.

     

    Outil pratique

    Mon semainier diététique

    Pour noter chaque jour de la semaine le détail de vos repas et contrôler votre équilibre alimentaire.

     

    Outil d’accompagnement

    La Balance à Index Glycemique

    Elle vous dit tout sur quelques 200 aliments : Glycémie, glucides, lipides et calories !