• Adultes
    • Ma vie sociale

      « Vendredi, nous sommes invités à dîner chez les voisins. Je n’ose pas leur dire que j’ai du diabète. »

      Entre les collègues, les parents d’élèves, les amis de longue date et les gens du quartier, les dîners sont fréquents et les occasions de sortir sont nombreuses. Si vous êtes invité chez des copains, vous pouvez trouver cela indélicat de commander un menu spécial. Toutefois, vos hôtes seront probablement plus rassurés si vous les prévenez et que vous ne laissez pas la moitié de votre assiette le soir du dîner. En famille, vous ne devez pas hésiter à rappeler que vous êtes diabétique. Proche de vous, ils se sentent forcément concernés par votre bien-être.

      Pour une sortie au restaurant, il y a toujours moyen de vous composer un menu équilibré, quel que soit le choix de l’endroit. La pizza la plus simple pour une soirée italienne en famille, des raviolis vapeur au restaurant chinois, les sushis ou makis si vous dînez japonais et le poisson du jour si vous avez décidé de manger français. Et si vous avez été relativement modéré durant la journée, vous pourrez même vous faire plaisir en prenant un dessert sucré. Il vous suffira de vous rattraper le lendemain en mangeant un peu plus léger ou, si vous êtes traité par de l’insuline rapide au moment des repas, d’adapter la dose en conséquence : parlez en à votre médecin.

      Enfin, ne vous sentez pas gêné pour refuser un deuxième verre à l’apéro. Consommé à jeun, l’alcool peut entrainer des hypoglycémies donc il faut vous modérer et penser à manger des glucides si vous buvez. Si les autres invités savent que vous êtes atteint de diabète, ils comprendront parfaitement. Et si vous ne souhaitez pas en parler, alors il suffira de dire que c’est vous qui conduisez.

      Lors d’une soirée, contrôlez aussi régulièrement votre glycémie car elle peut être affectée par l’alcool, l’alimentation et la fatigue.

      A retenir

      Votre diabète ne peut pas vous empêcher d’avoir une vie sociale riche et d’accepter des invitations à dîner. Dans ce genre d’occasions, il vous suffira de contrôler régulièrement votre glycémie, votre apport glucidique et votre consommation d’alcool.

      Textes écrits sous la supervision du Docteur Sylvie Picard, Endocrinologue/Diabétologue à Dijon.

      Date de mise à jour : 
      20/02/2014
  • Outil d’accompagnement

    Comment bien manger ?

    Vous avez envie de mieux manger et cherchez des idées de recettes équilibrées pour vous et votre famille.

     

    Outil pratique

    Ma semaine de surveillance glycémique

    Un document pratique pour noter quotidiennement vos glycémies.