• Ados
    • Projets professionnels

      « Je ne serai peut-être pas pilote de ligne, mais le métier de vétérinaire aussi me fait rêver… »

      Votre diabète ne peut pas empêcher d’avoir la vie professionnelle dont on rêve. Toutefois, comme tout le monde, il y a des métiers que l'on ne peut pas exercer car ils ne sont pas compatibles avec notre hygiène de vie ou parce que la loi l’interdit. Mais, en grandissant, nous réalisons tous, à un moment donné, que nos compétences ne nous permettent pas de tout faire. Il faut alors renoncer à certaines professions et trouver celle qui nous correspond le mieux.

      Donc, avant de se projeter dans un avenir professionnel, il faut commencer par se demander si le métier dont on rêve ne présente pas des contraintes difficilement compatibles avec son diabète : horaires décalés, travail de nuit…

      Les différentes associations et l’assistante sociale de l'hôpital pourront indiquer quels sont les métiers qui sont encore interdits par la loi si l'on est touché par le diabète. La loi est en perpétuelle évolution de ce côté, alors il faut se renseigner à plusieurs reprises.

      On peut aussi en discuter avec le conseiller d’orientation de son établissement. Quoiqu’il en soit, on trouvera forcément le métier qui correspond à la fois à ses capacités, ainsi qu’à ses envies. 

      A retenir

      Le diabète ne doit pas être un frein pour les projets professionnels. Certains métiers ne sont pas accessibles si l'on est atteint par le diabète, mais il en existe une multitude d’autres qui sont ouverts et, forcément, au moins un qui peut correspondre à l’ado.

      Textes écrits sous la supervision du Professeur Patrick Vexiau, Endocrinologue/ Diabétologue, Chef de service, Hôpital Saint-Louis de Paris et secrétaire général de l'AFD (Association Française des Diabétiques)

      Date de mise à jour : 
      20/02/2014
  • Outil pratique

    Les BD ados pour comprendre le diabète

    Lis en BD les solutions de Tom et Julie. Comme toi, ils veulent prendre les commandes de leur diabète et continuer à vivre normalement.