47

G Glucagon : Hormone sécrétée par le pancréas joue un rôle essentiel dans la régulation du taux de glucose dans le sang. Elle a l effet inverse de l insuline et permet la production de glucose, c est l hormone hyperglycémiante. On l utilise en injection d urgence lors des crises d hypoglycémie sévère.

Glucide : Ce sont les sucres présents dans les aliments. On les trouve dans les produits sucrés, les céréales et assimilés (pains ou pâtes), les légumineuses, les fruits, etc. On distingue les glucides simples, qui sont assimilés rapidement, et les complexes, qui sont assimilés de façon lente.

Glucose : Provient de la digestion des glucides qui représentent la source énergétique essentielle de l organisme.

Glycémie : Taux de glucose dans le sang. À jeûn, elle est normalement comprise entre 0,70 et 1,20g/l.

H Hémoglobine glyquée ou HbA1c : Elle indique le taux moyen de sucre dans le sang des trois derniers mois et permet de surveiller l équi- libre du diabète.

Hyper / hypoglycémie : Taux de glucose dans le sang anormalement haut (hyper) ; ou anormalement bas (hypo).

I Îlots de Langerhans : C est une petite partie du pancréas qui contient les cellules bêta qui produisent l insuline, ainsi que les cellules alpha qui fabriquent le glucagon.

Index glycémique : Il détermine le pouvoir hyperglycémiant d un aliment. On distingue des aliments à index glycémique élevé, moyen ou bas. Plus l index sera haut, plus l assimila- tion de l aliment fera augmenter la glycémie.

Insuline : Hormone fabriquée par les cellules bêta du pan- créas. En circulant dans le sang, l insuline permet l assimilation du glucose par l organisme et la dimi-

nution du sucre dans le sang. Sans insuline, le glucose ne peut pas aller vers les organes du corps pour leur fournir de l énergie.

Insulinorésistance : Lorsque les organes et les tissus musculaires deviennent moins sensibles à l'insuline, la réponse de l'organisme à l'insuline est diminuée, c'est ce qu'on appelle l'insulinorésistance.

Insulinothérapie : C est le fait de se traiter par injection d insuline.

L Lecteur de glycémie : Petit boîtier permettant de mesurer la glycémie à partir d une petite goutte de ton sang prélevée au bout du doigt.

M Mesures hygiéno-diététiques : Ces mesures visent à modifier durablement les ha- bitudes au quotidien afin d avoir une bonne hygiène de vie. L idée est d établir des principes de consom- mation qui mènent à une alimentation équilibrée ainsi qu à l initiation et à la poursuite d une activité physique régulière. Elles sont destinées à prévenir certaines maladies (hypertension, obésité...).

P Pancréas : Cet organe situé sous l estomac fabrique les enzymes de la digestion et des hormones dont l insuline et le glucagon.

Pompe à insuline : Petit appareil qui délivre de l insuline en continu en perfusion sous-cutanée avec des bolus lors des repas. Le diabétique la porte sur lui, et y est relié par un cathéter, ce qui permet de ne pas se piquer quoti- diennement. Le cathéter, lui, doit être changé tous les trois jours au maximum. Mais, il faut toujours vérifier sa glycémie régulièrement !

Post-prandial : Ce terme scientifique latin signifie après le repas . Son opposé pré-prandial représente la période qui le précède. On parle de glycémie pré et post- prandiale donc avant ou après le repas. La glycémie post-prandiale se mesure en général 2 heures après le début du repas.

Novo brochure 3:Novo brochure 15/12/11 12:26 Page47